Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Accueil > Information > Actualités et événements > Actualités > Concevoir un data center
Navigation
   

Concevoir un datacenter


Même si le cloud fait aujourd’hui la une de nombreux magazines informatiques, beaucoup d’entreprises préfèrent encore établir leur datacenter dans leurs propres locaux. Concevoir et implanter avec succès un datacenter dans le délai et dans le budget impartis, tel est l’objectif auquel aspirent nombre d’entreprises sans toutefois toujours l’atteindre. Compte tenu de la complexité de ce type d’installation, une planification détaillée est déterminante ; aussi les questions de cet article consacré à la conception d’un datacenter insistent-elles sur les éléments clefs et les décisions que les entreprises doivent prendre en compte et anticiper bien avant le lancement du projet.

Avoir son propre datacenter ou non ?

Même si votre entreprise n’a besoin que d’un petit nombre de serveurs, le choix entre un datacenter maison et un centre externalisé aura des conséquences importantes sur vos finances, la gestion de vos ressources et le niveau de vos responsabilité vis-à-vis des divers aspects des systèmes. Le choix est parfois simple : les besoins en bande passante et la sécurité, les ressources financières, les objectifs de l’entreprise ou d’autres critères similaires peuvent immédiatement amener une organisation à avoir ou non son propre datacenter. Est-ce que votre entreprise est prête à concevoir et à construire son propre datacenter ? Posez-vous des questions difficiles, comme celles-ci :

Cabinet
  • En avez-vous les moyens ? Le cloud et d’autres solutions externalisées permettent de payer au fil de l’eau sans faire de gros investissements initiaux. Construire un datacenter coûte cher dès le départ et vous devrez continuer à en assurer les charges de fonctionnement et de maintenance pendant toute sa durée de vie. Si votre trésorerie est tendue, l’entreprise devra trouver un financement ; est-ce que les finances de l’entreprise le permettent ?
  • Le projet est-il au centre des objectifs de l’entreprise ? À moins que l’activité de votre entreprise ne soit la vente des services liés au datacenter, le déploiement d’un datacenter maison constituera vraisemblablement un projet annexe, éloigné de l’activité principale et des objectifs métiers. Est-ce que la réalisation et l’exploitation de votre propre datacenter aideront ou au contraire empêcheront l’entreprise d’atteindre ses objectifs de développement ?
  • Souhaitez-vous gérer vous-même les problèmes de maintenance ou avec une assistance extérieure ? Tout système nécessite une maintenance. Et votre datacenter aussi, peut-être même en pleine nuit ou à un autre moment inopportun. Vous aurez dans tous les cas besoin, de personnes talentueuses en interne pour régler les problèmes ou une liste de partenaires fiables et disponibles rapidement.
  • Savez-vous comment envisager la croissance ? Si l’activité de l’entreprise se développe, serez-vous capable de faire évoluer l’infrastructure informatique en conséquence ? Ou est-ce que vous serez obligé de délaisser votre datacenter parce que vous aurez décidé de passer au cloud ?

Même si vous souhaitez gérer votre propre équipement informatique (serveurs, stockage), vous avez encore des solutions d’externalisation possibles. Vous pouvez envisager la colocation, par exemple : vous administrez le système informatique et un prestataire de services gère l’infrastructure (climatisation, alimentation électrique secourue, sécurité, etc.). La décision d’externaliser ou non un système informatique est un vaste sujet qui nécessite d’être étudié à fond, avec certains critères qui ne sont pas l’objet de cet article. Mais si vous êtes partant pour concevoir et exploiter votre propre datacenter, le jeu ne fait que commencer.

Considérations financières

Le coût de chaque décision restera (et devrait rester) un aspect essentiel. Un datacenter ultra-moderne de type Tier IV de 10 MW peut sembler un must, mais ce coût serait largement surdimensionné si vous avez juste besoin de quelques rangées de serveurs en densité normale, sans exigence stricte en terme de disponibilité. Le faible retour sur investissement serait difficilement justifiable. À cet égard, voici plusieurs éléments directeurs – à pondérer avec les dépenses —qui devraient guider votre réflexion.

  • Audience - Pour qui allez-vous concevoir cette installation et quelle en sera la mission ? Ce datacenter servira-t-il seulement aux collaborateurs de l’entreprise ou aussi à d’autres utilisateurs externes ? À quel moment les utilisateurs accéderont-ils aux services ? Uniquement en journée ou à n’importe quelle heure ? Assurez-vous d’avoir une idée claire et précise des tâches que votre datacenter doit remplir.
  • Stratégie de croissance - Si l’activité de votre entreprise est stable et que vous êtes sûr qu’elle le restera pendant toute la durée de vie de votre datacenter, vous pouvez prévoir une architecture fixe. Pour n’importe qui d’autre, l’activité subit des changements (croissance et même déclin), ce qui signifie que la capacité du datacenter peut devenir inadéquate ou exagérée dans le futur. Vous devriez prendre en compte ce type de perspective (croissance ou déclin) dès la conception de votre datacenter, en vous concentrant, par exemple, sur sa modularité.
  • Investissement et frais d’exploitation- Parfois, un investissement initial permet de réduire les futurs frais d’exploitation. Par exemple, un serveur de dernière génération, moins gourmand en énergie, permettra de diminuer considérablement vos factures énergétiques (et par conséquent le coût total). Cependant, vous pouvez aussi décider de réduire l’investissement initial tout en sachant que vos frais de fonctionnement seront plus élevés. Quel que soit votre choix, il est essentiel d’évaluer la globalité des coûts avant de prendre une décision.
  • Attentes raisonnables- Si la planification de votre datacenter se fonde sur les coûts les moins élevés avec le délai de réalisation le plus court, il est presque certain que vous serez terriblement déçu lorsque vous aurez à faire face à des déconvenues. Bien qu’il soit plus difficile d’obtenir un budget plus élevé, vous serez probablement plus satisfait des résultats si le projet, une fois terminé, a coûté moins que ce qui était budgété et en avance sur le planning prévu.
  • Assistance - À moins d’avoir déjà conçu des datacenters dans le passé, vous n’êtes sans doute pas averti de nombreux pièges régulièrement rencontrés par les professionnels. Le recours à des consultants coûte de l’argent, c’est certain, mais il peut aussi vous épargner nombre de (coûteux) problèmes aussi bien à court terme qu’à long terme.
Green Data Centre

Pas d’éco-attitude à tout prix

Faire des bénéfices n’est en rien blâmable : les décisions relatives à la conception de votre datacenter devraient avoir la rentabilité comme objectif principal. Mais rentabilité et gestion environnementale ne sont pas nécessairement incompatibles ; en fait, le choix de solutions « vertes » (par exemple, de serveurs peu gourmands en énergie) est souvent la plus rentable. De plus, il n’y a rien de préjudiciable à vouloir renforcer l’image de son entreprise. Mais n’allez pas trop loin : assurez-vous que vos efforts seront supportables à long terme et que le progrès reste bien le but poursuivi.Ceci dit, il est important de faire parfois de petites concessions car il est de la responsabilité de chacun d’améliorer le monde que nous devons tous partager, même si cela n’améliore pas vos statistiques financières. Si chacun de nous en fait un peu, nous pouvons tous, de manière collective, accomplir beaucoup plus

Conclusions

La première étape dans la conception d’un datacenter est de s’assurer que le meilleur choix pour l’entreprise est bien d’avoir un datacenter maison. L’externalisation est la meilleure option dans de nombreux cas, donc évaluez bien vos besoins et vos attentes. Une fois que vous avez pris la décision d’avoir votre propre installation, vous devez élaborer une stratégie globale avant de creuser les détails techniques. Cela comprend la prise en compte des besoins utilisateurs, l’évaluation des perspectives de croissance, l’expression d’attentes raisonnables, la définition de jalons, etc. Ensuite, vous pourrez entrer dans des considérations plus techniques relatives à la conception de votre datacenter.



Consultation technique GRATUITE 30 mn


Auteur : Jeff Clark (Data Center Journal)
Utilisé avec la permission du Data Center Journal (www.datacenterjournal.com) EDM2R Enterprises, Inc. Copyright 2014. Tous droits réservés .”

Share |