Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Accueil > Information > Actualités et événements > Actualités > Tendances technologiques pour 2015
Navigation
 
 

Grandes tendances technologiques
pour l’année 2015

par l’IEEE Computer Society

Le top des 
tendances technologiques en 2015 par l’IEEE Computer Society

Grandes tendances technologiques pour l’année 2015

L’IEEE Computer Society a listé le top 10 des tendances technologiques pour 2015 et expliqué comment ces dernières vont être intégrées dans la vie quotidienne.

Dans l’année à venir, tandis que sera proposé aux consommateurs un éventail ahurissant d’objets en réalité augmentée et d’imprimantes 3D à faible coût, les chercheurs en informatique devront résoudre les problèmes sous‑jacents à l’utilisation par le consommateur des produits électroniques issus de ces technologies de pointe. D’une manière générale, la cybersécurité restera une préoccupation majeure, mettant davantage l’accent sur la sécurité pour le cloud computing et les systèmes embarqués. L’interopérabilité et les standards seront les priorités absolues pour permettre d’exploiter tout le potentiel que présentent le Software defined Anything (SDx), concept où tout est défini par le logiciel, et l’Internet of Anything (IoA), concept de plateforme totalement ouverte.

« Les chercheurs travaillent depuis un certain nombre d’années sur ces questions. 2015 devrait voir de réels progrès dans ces domaines, » a déclaré Thomas Conte, le nouveau président de l’IEEE Computer Society, professeur de sciences électrique et informatique à Georgia Tech. «Nous atteignons un point d’inflexion avec l’impression 3D qui va révolutionner la production industrielle, et avec la croissance exponentielle des objets connectés pour lesquels l’interopérabilité et les standards deviendront critiques. »

Parmi les progrès que prévoient les experts de l’IEEE :

1) Le moment est venu pour les appareils portables.

Imaginez un dispositif portable qui indique l’heure, reçoit et envoie des e‑mails et des messages, passe des appels et fait le suivi quotidien de vos exercices physiques. Les montres intelligentes qui inondent le marché font tout cela, voire plus. Les acteurs déjà présents sur le marché et de petites start‑up seront activement impliqués dans le développement de nouveaux produits, d’applications et de protocoles de l’électronique portable.

2) L’Internet of Anything englobera tout.

Il faut comprendre qu’en 2020, jusqu’à 26 milliards d’objets seront connectés à l’internet. L’Internet of Things. et l’Internet of Everything se transformeront en Internet of Anything. L’IOA envisage un écosystème logiciel capable de prendre en charge n’importe quelle entrée de capteur, n’importe quel système, n’importe quelles conditions d’exploitation et n’importe quel contexte de données pour constituer, en quelque sorte, un « supra système d’exploitation internet ».

3) Intégrer la sécurité dans la conception du logiciel

Comme le volume des données explose au même rythme que les moyens pour réunir et analyser cette masse d’informations, intégrer la sécurité dans la conception du logiciel tout en donnant autant d’importance à la sécurité qu’à la confidentialité est devenu une priorité absolue.

4) L’industrie devra concilier le « tout logiciel » et le « Software defined Anything » avec les problématiques de l’interopérabilité et des standards.

La programmation des réseaux « tout logiciel » transformera les différents équipements réseau en biblothèque d’applications. Plusieurs organismes — dont l’« Open Networking Foundation », l’« Internet Engineering Task Force (IETF) », l’« European Telecommunications Standards Institute (ETSI) » et l’« Union internationale des Télécommunications (UIT) » — travaillent déjà sur les problèmes d’interopératibilité.

5) Les préoccupations liées à la sécurité du Cloud et de la vie privée augmentent.

En 2014, le scandale des photos de célébrités piratées dans le Cloud en Chine a placé la sécurité du Cloud au premier plan pour 2015. Les entreprises transfèrent leur charge de travail sur le cloud et en attendent une sécurité au niveau de l’entreprise. Pour éviter la fragilité du système et se protéger des hackers, plusieurs techniques et outils de cybersécurité sont en cours de développement.

6) Le marché de l’impression 3D est sur le point de décoller.

L’année prochaine, la première voiture sera fabriquée en impression 3D. Cet exemple n’est qu’une des centaines d’utilisations de l’impression 3D imaginées par les entreprises et les consommateurs. Cette innovation, parce qu’elle permet de réduire les coûts de fabrication et le délai de mise sur le marché, va révolutionner la production industrielle. Toujours en 2015, on s’attend au décollage des ventes d’imprimantes 3D parce que leur coût de production est faible mais aussi parce que différents secteurs industriels ont décidé de l’utiliser.

7) Les analyses prédictives seront de plus en plus utilisées pour déterminer les résultats.

En 2015, en matière de Business Intelligence il ne s’agira plus tant d’examiner l’historique que de prédire l’avenir. Alors que les techniques de modélisation prédictives proviennent des recherches menées depuis des décennies par la communauté travaillant sur les bases de données, elles impactent tous les aspects de notre vie. Dans les entreprises et les organisations, les analyses prédictives se sont généralisées depuis ces dernières décennies au fur et à mesure que les entreprises ont cherché à se concurrencer dans le domaine.

8) Une attention accrue pour la sécurité des systèmes informatiques embarqués

Les systèmes informatiques embarqués effectuent souvent des tâches extrêmement sensibles, parfois vitales comme, par exemple, les systèmes informatiques dans le domaine médical. Les systèmes émergents basés sur une informatique embarquée sont exposés à des attaques malveillantes qui peuvent entraîner des dommages importants, voire vitaux. Ceci nous conduit à revoir les types de sécurité classiques, non seulement en raison des nouveaux aspects de la menace et, en cas de faille, de leurs conséquences plus graves , mais aussi en raison des ressources limitées de ces systèmes informatiques, souvent alimentés par batterie.

9) Gain de popularité des applications en réalité augmentée

Les applications mobiles en réalité augmentée permettent à un daltonien de voir les couleurs, à un voyageur de se délacer dans des villes inconnues, à un acheteur de s’imaginer dans de nouvelles tenues vestimentaires et même à un conducteur de savoir où sa voiture est garée. L’abondance des cartes graphiques et des capteurs bon marché, la popularité des applications dans des domaines tels que les jeux et les mondes virtuels font de la réalité augmentée une technologie courante.

10) Les smartphones offriront de nouvelles opportunités aux applications de santé

La façon dont nous gérons notre santé est en pleine transformation, non seulement parce que la technologie de l’internet mobile nous permet un accès permanent à nos données personnelles de santé, mais aussi parce qu’il devient indispensable d’en maîtriser les coûts sans cesse croissants. La connectivité, l’interopérabilité, la mesure des indicateurs avec remontée d’information en temps réel à partir de smartphones offrent de belles perspectives.



Source: IEEE Computer Society

Share |