Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Accueil > Information > Technique > Black Box explique > Multimédia > Standards d'affichage
Navigation
 
Standards d'affichage

Il existe en Europe plusieurs standards de définition de l’affichage,de la définition standard au Full HD, trois normes essentielles de télédiffusion ainsi que de très nombreux écrans avec des résolutions différentes. La plupart des écrans numériques reposent sur des standards de diffusion.
La redimensionnement (scaling) est une fonction des écrans d’affichage qui consiste à établir une correspondance entre le contenu arrivant sur l’écran et la résolution native réelle de l’écran à proprement parler. Par exemple, un écran plasma (ou LCD) de 720 x 480 peut afficher 480 lignes horizontales de 720 pixels chacune. Si toutefois le contenu en entrée ne fait que de 360 x 240, chaque ligne du contenu devra alors être utilisée deux fois sur l’écran et chaque pixel horizontal de chaque ligne devra être répliqué pour garantir un affichage en plein écran. Ce processus qui augmente la taille du contenu, est désigné par
«mise à l’échelle supérieure» (upscaling). On appelle «mise à l’échelle inférieure» (downscaling) le processus inverse.
En général, toutes les télédiffusions sont entrelacées : chaque ligne de l’affichage fait l’objet d’un rafraîchissement selon un schéma alternatif. Lors du premier passage, toutes les lignes impaires sont rafraîchies et, lors du second passage, toutes les lignes paires sont rafraîchies. Une technique plus récente, désignée par « balayage progressif », consiste à afficher chaque ligne dans l’ordre et à effectuer un rafraîchissement complet de l’écran en un seul passage. Définition standard
Trois principaux standards de télédiffusion coexistent en Europe : NTSC, PAL et SECAM. Le standard américain NTSC définit une résolution de 720 x 480 et fonctionne à 60 Hz (60 rafraîchissements d’écran par seconde. PAL et SECAM ont une résolution de 720 x 576 avec un rafraîchissement à 50 Hz. Des semi-standards, comme PAL-60, sont apparus pour optimiser la qualité du contenu avec une fréquence de rafraîchissement de 60 Hz au lieu des 50 Hz traditionnels, ce qui augmente la netteté de l’image et élimine le scintillement en cas de contenu à défilement rapide.

Haute définition

Cet élément est souvent source de confusion. De nombreux écrans indiquent qu’ils sont «HD Ready». Même si cela signifie qu’ils peuvent atteindre une résolution supérieure à la résolution standard, cela ne signifie pas pour autant qu’ils peuvent vraiment afficher un signal en haute définition. La moyenne définition standard s’élève à 1 280 x 720 pixels, soit la résolution d’un contenu moyenne haute définition. De nombreux écrans existent dans ce format, mais ceux qui augmentent le nombre de pixels disponibles à 1 366 x 768 sont encore plus nombreux. Un contenu à 1 280 x 720 est facilement affichable sur un écran à 1366 x 768, mais ces écrans ne peuvent pas atteindre la résolution de la vraie haute définition à 1 920 x 1 080. Sur un écran 1 280 x 720, le contenu d’une moyenne définition sera affiché pixel par pixel. Sur un écran à 1 366 x 768, un contenu de moyenne définition fera l’objet d’une légère mise à l’échelle supérieure pour augmenter le nombre de pixels d’origine. D’autres résolutions d’écran, telles que 1 024 x 768 et 1 024 x 1 024, sont utilisées par les fabricants d’écrans, purement et simplement pour réduire les coûts de production de l’écran en tant que tel.

Définition full HD (haure définition totale)

Il s’agit du tout dernier standard haut de gamme dont la résolution s’élève à 1 920 x 1 080 pixels et qui pratique généralement le balayage progressif. Ce standard est souvent désigné 1080p. Un contenu d’origine créé avec une résolution de 1 920 x 1 080 sera affiché pixel par pixel sans nécessiter de logiciel ni de matériel de mise à l’échelle. Un écran full HD (1080p) peut également afficher tous les modes de définition standard et de moyenne haute définition en intégrant un logiciel et du matériel de mise à l’échelle. Les standards à venir ont été discutés jusqu’à 7 680 x 4 320 et certains ont même été physiquement
démontrés ; il s’écoulera toutefois un certain temps avant que ces systèmes ne soient disponibles sous quelque forme que ce soit.
Share |