Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Navigation
 
Choisir une armoire

Comment choisir une armoire.


Tenez compte de vos besoins l’un après l’autre

Le grand nombre d’options disponibles et de variations possibles peut transformer le choix d’une baie serveur ou informatique en cauchemar. Toutefois, en considérant vos besoins l’un après l’autre, vous pouvez viser juste dans le choix optimal de l’armoire.


Taille.

Avant de choisir une taille d’armoire, vous devez déterminer les équipements à y installer. Cette liste peut inclure entre autres des UC, écrans, claviers, modems, serveurs, switchs, hubs, routeurs et onduleurs. Pensez à la profondeur de ces équipements, notamment celle des serveurs qui peut imposer un armoire d’au moins 1 mètre de profondeur. Enfin, pensez à réserver de la place pour le câblage et l’alimentation électrique.

Une armoire standard mesure environ 2 m de haut. C’est la hauteur qui permet d’optimiser l’occupation au sol dans les pièces dont le plafond avoisine une hauteur standard de 2,5 m.

Pour les espaces exigus, vous pouvez choisir une armoire plus petite ou même une armoire murale. Cependant, à moins d’être réellement limité par la place, il vaut mieux prévoir plus grand que plus petit. En effet, il y a toujours un appareil supplémentaire à caser dans une armoire, en plus de l’espace toujours utile pour guider les câbles.


Rails.

L’un des composants principaux est la paire ou les deux paires de rails verticaux disposant de perforations pour y fixer les équipements ou les étagères. L’espacement le plus courant entre les rails est de 19 pouces, soit 482,60 mm, avec des perforations espacées de 18,3 pouces (465,14 mm) de centre à centre. Les rails 19" sont en fait antérieurs aux ordinateurs modernes, car ils existaient déjà dans des bâtis prévus pour du matériel de signalisation ferroviaire. Ils sont depuis normalisés : EIA 310-D, CEI 60297 et DIN 41494 SC48D. Un autre standard d’espacement moins commun est le 23 pouces.  La plupart des équipements rackables sont faits pour des rails 19 pouces mais peuvent d’ordinaire être adaptés pour un montage sur des rails 23 pouces, plus larges.

Une armoire comprend généralement deux paires de rails, l’une à l’avant et l’autre à l’arrière, de façon à soutenir les équipements par les quatre coins. Il est souvent possible de régler l’écartement entre les deux paires de rails pour s’adapter à différentes profondeurs de matériel.

Les rails comportent des perforations pour fixer les équipements. Même s’il existe des rails aux perforations taraudées 12-24 ou 10-32 prêtes à recevoir des vis, les perforations carrées M6 sont devenues la norme la plus courante pour les rails d’armoires.

À cause du risque d’usure du filetage, les perforations taraudées devraient être réservées aux équipements rarement remplacés.

Les perforations carrées M6 sont prévues pour recevoir des écrous cages, dont l’écrou est prisonnier d’une cage qui se clipse dans l’ouverture carrée ; ainsi l’usure des filets due à des changements fréquents de matériels ne pose plus de problème. Les perforations M6 servent aussi au montage rapide de serveurs (sans vis) qui s’accrochent à ces ouvertures.

Les rails des armoires et les équipements qu’on y installe se mesurent en unités de hauteur, abrégées en « U ».” Une unité de hauteur (1U) mesure 1,75 pouce, soit 44,45 mm. Ainsi, par exemple, un équipement rackable de 2U de hauteur occupera 3,5 pouces, soit 88,9 mm de hauteur utile. Une baie de hauteur 20U offre 35 pouces, ou 889 mm de hauteur utile. Cette mesure est souvent indiquée sur les rails.

Comme la largeur est standard, la hauteur disponible détermine combien d’équipements vous pouvez installer. Rappelez-vous que la hauteur utile en U d’une armoire est inférieure à sa hauteur extérieure.


Portes.

La première décision concernant les portes d’armoire est de savoir si vous en avez besoin. Les portes offrent une protection aux équipements et peuvent améliorer l’aspect et l’esthétique d’une armoire, mais elles servent peu à l’intérieur d’un data center sécurisé et viennent gêner le passage.

Si vous choisissez d’avoir des portes d’armoire, il y a plusieurs options. Les choix de porte courants sont : ajourées, grillagées, plexiglas, polycarbonate et métal plein.

Comme la ventilation est importante, choisissez des portes ajourées ou grillagées pour la circulation d’air. Néanmoins, si vous utilisez une unité de ventilation de baie ou un système de ventilation similaire qui déplace l’air du bas vers le haut de l’armoire, il vous faudra des portes pleines. Il existe aussi des portes avec des ventilateurs qui aident à faire circuler l’air dans l’armoire.

Dans les zones étroites, choisissez des portes « saloon » qui requièrent moins de place pour s’ouvrir.

Si les portes d’armoires sont là pour la sécurité, assurez-vous de choisir une fermeture appropriée. Les fermetures à clef sont courantes mais peuvent être problématiques à cause des clefs perdues et la facilité à dupliquer les clefs. À cause de cette question de clef, les serrures à combinaison sont préférables pour les armoires auxquelles vous accédez fréquemment tout en les sécurisant. La fermeture la plus sûre est la serrure à commande biométrique qui nécessite la lecture d’une empreinte digitale.


Panneaux latéraux.

Tout comme les portes, les panneaux latéraux sont optionnels dans un data center sécurisé, sauf s’il en faut pour contrôler la ventilation.

Sans porte ni panneau latéral, une armoire commence à ressembler à un bâti à quatre montants. La différence tient à ce que vous pouvez ajouter des portes ou des panneaux latéraux quand cela devient nécessaire, alors que cela n’est pas possible avec un bâti. De même, les rails d’une armoire sont habituellement réglables, contrairement à un bâti à quatre montants.


Résistance à l’humidité et à la poussière.

Quand vous abritez des composants électroniques délicats à l’extérieur d’un data center sécurisé, par exemple dans un atelier de fabrication, pensez à une armoire normalisée NEMA.

La NEMA (association nationale des fabricants électriques aux Etats-Unis) spécifie les principales caractéristiques de certification d’armoires. Les classements NEMA courants pour des armoires informatiques sont NEMA 12 et NEMA 4X.

  • Les armoires NEMA 12 sont conçues pour une utilisation en intérieur pour protéger des contaminants tels que la déposition poussière ; la poussière en suspension, les peluches et les fibres ; les gouttes de liquide ou les éclaboussures. La protection contre les fuites d’huile et de fluide caloporteur est aussi une condition préalable pour NEMA 12.
  • Les armoires NEMA4X sont des enceintes étanches pour les applications en intérieur ou en extérieur qui offrent une protection à la poussière portée par le vent, la pluie ou l’aspersion par un jet d’eau. Les armoires NEMA4X résistent aussi à la corrosion.

Assemblées ou non.

Commandez une armoire toute montée si vous avez besoin de réaliser votre installation rapidement : vous pouvez installer vos matériels dès que l’armoire arrive.

En revanche, une armoire livrée à plat nécessite un peu de temps et d’efforts pour son assemblage mais peut aisément passer à travers des portes étroites ou des espaces resserrés qui seraient inaccessibles à des armoires de pleine taille tout assemblées.


Alimentation électrique.

Les armoires requièrent des dispositions pour l’alimentation des équipements installés et pour gérer les câbles associés. Les multiprises rackables se montent soit verticalement, soit horizontalement, avec une variété de prises en nombre, type et espacement.

Les bandeaux secteur (PDU) sont des multiprises améliorées qui incluent une protection contre les surtensions et disposent même parfois des capacités supplémentaires telles que l’administration et les mesures à distance. Certains PDU sont rackables, d’autres se montent derrière les rails, auquel cas ils n’occupent aucune hauteur utile. En choisissant un PDU vertical (zéro U), assurez-vous qu’il est compatible et se monte facilement dans votre armoire.

Les onduleurs (UPS) sont un élément important des dispositions d’alimentation. Si vous prévoyez d’utiliser un onduleur rackable, il est important de lui réserver l’espace nécessaire à son montage.

En général, les onduleurs se montent en bas de l’armoire à cause de leur poids. Autrement, il est possible de monter plusieurs onduleurs dans une armoire séparée du data center.


Gestion des câbles.

Même si la plupart des armoires ont quelques dispositions pour gérer le passage des câbles, vous devrez prévoir quelques guides-câbles et goulottes pour guider proprement les câbles..

Préparez un plan de vos connexions à l’avance pour mieux décider de l’organisation des câbles. Si vous connaissez l’emplacement des connecteurs sur vos équipements, vous saurez où placer efficacement des guides-câbles horizontaux et où en installer verticalement.

La meilleure chose est d’avoir un plan ; si vous vous débarrassez des câbles maintenant, il vous faudra certainement en payer le prix plus tard.


 
Share |