Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Accueil > Information > Actualités et événements > Actualités > Erreurs les plus courantes à l’achat de switchs KVM
Navigation
  Quelles sont les erreurs les plus courantes à l’achat de switchs KVM ?

Quelles sont les erreurs les plus courantes à l’achat de switchs KVM ?


La plus grande erreur est d’utiliser un prix inférieur comme seul critère de choix, sans tenir compte des besoins futurs. L’erreur la plus courante est d’acheter un switch KVM qui va vous permettre de résoudre uniquement vos problèmes actuels. Dans ce cas de figure, les utilisateurs finaux reviennent voir le vendeur en disant qu’ils ont récemment acheté une solution KVM mais qu’ils ont depuis acquis le nouveau système XYZ qui fait A, B et C ; toutefois, le switch KVM n’a pas été conçu pour prendre en charge D et E. Ce type de situation oblige l’utilisateur soit à acheter une nouvelle solution KVM séparée soit à configurer le système en tant qu’entité distincte. En fin de compte, cela est décevant pour l’utilisateur final.

Accessoires
Sur les systèmes plus complexes qui nécessitent des modules d’accès aux serveurs (adaptateurs situés à l’arrière de chaque PC ou serveur) et différents types d’accessoires pour le montage et l’accès, l’utilisateur peut se laisser abuser par une présentation marketing qui tente de lui vendre uniquement un switch sans mentionner qu’il doit acquérir des accessoires supplémentaires pour le faire fonctionner.

S’il commande le switch sans ces accessoires, l’installateur se sentira très déçu à la réception du matériel. Lors de l’achat de systèmes plus complexes, gardez à l’esprit qu’avec les switchs KVM qui utilisent n’importe quel type de câble CATx, vous finirez par devoir acheter un autre appareil qui se connecte aux deux extrémités pour encoder/décoder les signaux.
  Compatibilité
Une autre erreur très courante concerne les utilisateurs qui achètent divers types d’équipement auprès de différents fabricants (switch KVM du fournisseur A, extender KVM du fournisseur B et tiroir KVM du fournisseur C) et s’étonnent de rencontrer des problèmes. Lorsqu’ils en effectuent l’installation et la configuration initiales, 90% de ces utilisateurs se rendent très vite compte qu’ils vont rencontrer de nombreux problèmes de compatibilité.

Chez Black Box, si nous proposons une solution qui comprend la connexion de plusieurs systèmes, nous nous assurons de l’avoir entièrement testée et validée afin que l’utilisateur final n’ait pas de difficultés à la faire fonctionner.


N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur l’achat de la solution KVM qui correspond le mieux à vos besoins.

Share |