Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Accueil > Information > Vidéothèque > Infrastructure > Comment terminer et tester un câble cuivre
Navigation
 
Comment terminer et tester un câble cuivre

Le contenu de cette vidéo pratique donne des astuces pour les techniciens : elle se tient dans le centre de formation Black Box et montre comment terminer et tester des câbles en cuivre une fois installés. Pour commencer, la vidéo montre étape par étape comment terminer un cordon de brassage jusqu'à la norme CAT6, en insistant sur la coupe et le dénudage du câble pour maintenir une bonne intégrité des signaux. Ensuite, vous verrez comment valider et vérifier le câblage fixe entre une platine de brassage et une station de travail. Ce tutoriel vidéo montre encore de quel type de testeur vous avez besoin si vous devez certifier et documenter une liaison cuivre, puis se termine par une discussion sur le matériel nécessaire pour vérifier simplement les performances Ethernet d'un tronçon de câble.





Transcription  
 Kevin: Dans ce Trucs pour Techniciens, nous montrons comment terminer et tester un câble cuivre. Cette démonstration pratique traite des pratiques recommandées et inclut l’outillage et les testeurs dont vous aurez besoin dans les différentes étapes du processus. Pour plus de clarté, nous avons divisé cette vidéo en trois parties. Nous commencerons par le raccordement et le test de cordons de brassage, puis procéderons à la validation et à la vérification d’une dorsale cuivre entre répartiteur et poste de travail. Enfin, nous vous montrerons ce que vous devrez tester ou si vous devrez certifier toute la longueur de câble. Passons maintenant la parole à Doug Matovich de Black Box, au centre de formation de Black Box.


Terminaison et test des cordons de brassage
Doug : Merci, Kevin. Nous allons commencer par terminer un câble conformément à la spécification CAT6. Pour ce faire, vous aurez besoin des outils et des composants appropriés, et pour cette discussion, nous allons utiliser l’outil FT001 équipé du jeu de matrices FT002 . Il s’agit d’une matrice à deux positions requise pour plusieurs des connecteurs certifiés ETL utilisées dans notre Solution Channel Box Black pour la catégorie 6. En évitant de sertir au centre, on empêche ainsi d’endommager aux inserts d’alignement trouvés dans certains connecteurs RJ-45 propres à certaines Catégories. Couper proprement et bien droit et dénudez la gaine arrière pour exposer les conducteurs. La norme autorise jusqu’à 25 mm de câble non torsadé. Il peut y en avoir moins, mais pas plus. Cela permet de préserver l’intégrité électrique des signaux différentiels. Arrangez vos conducteurs en conformité avec la norme de brochage que vous suivez. Nous utiliserons la norme 568B. Tenez-les en place et faites une coupe propre et droite de toutes les paires. Vous devrez laisser assez de longueur de conducteurs exposés pour les insérer dans le connecteur, mais assez courte pour que la gaine rentre dans la partie serre-câble. Après le raccordement de la seconde extrémité, il est fortement recommandé de tester le câble. À tout le moins, vous devriez vérifier visuellement à travers le plastique si le code couleur est bien respecté, en association avec un testeur de continuité peu coûteux qui vous indiquera un succès ou un échec. En cas d’échec, coupez le connecteur, jetez-le proprement et recommencez l’opération. Si le test est un succès, le câble peut être utilisé.


Validation et vérification de la connexion du câble de dorsale
Doug : Maintenant, il est temps de valider et de vérifier le lien permanent, c’est-à-dire la connexion entre la platine de brassage et la prise terminale du poste de travail. C’est ce câblage qui fait partie de l’installation du bâtiment, rarement déplacé une fois en place. Typiquement, ce câblage relie le répartiteur au poste de travail. Toutefois, il pourrait tout aussi facilement courir d’un coffret mural à un terminal de point de vente. Pour plus de clarté, nous allons utiliser cette platine brassage, du câble UTP à conducteurs monobrins (rigide) et une prise murale ordinaire. Il faut des conducteurs rigides pour utiliser un bloc de raccordement type 110. Nous allons commencer par le côté platine de brassage et tirer le câble jusqu’à la prise. Tout d’abord, dénudez suffisamment de gaine pour que chaque paire trouve sa place sur la prise. Cette prise GigaTrue 2 CAT6 dispose de repères de couleur. Ici encore, nous utiliserons le codes de couleur de la norme T568B. Ensuite, montez la prise dans la plaque murale. Rappelez-vous, ne forcez pas sur le câble plus que nécessaire. Si vous travaillez seul, raccordez le module distant de votre testeur avec un cordon de brassage déjà vérifié, de préférence un câble aussi long que le plus long que vous comptez utiliser. Laissez assez de mou pour atteindre confortablement votre platine de brassage. Le maximum de longueur entre un port de switch Ethernet et un port réseau est de 100 mètres. Poussez le câble vers le bas pour le faire passer par l’arrière de la platine de brassage et utilisez le même code de couleurs que la prise pour une connexion droite. Ensuite, prenez un cordon de brassage d’une longueur typique, connu pour être de bonne qualité, et raccordez‑en l’extrémité au testeur. Pour ce test particulier, nous utilisons notre testeur TS560A ... C’est un bon testeur. Mais que faire si vous travaillez seul et voulez remonter le repérage des ports de certains postes de travail spécifiques vers une application existante? Pour cela, utilisez des identificateurs de port, tels que ceux inclus dans notre kit Testeur réseau solution LAN TS565A. Testeur coupé, il suffit de connecter le à la prise ou la fiche inconnue. Ensuite, appuyez sur la touche CABLE. Le testeur s’allume en mode identification de prise (Jack ID) et vous indique quel identificateur de port est relié à l’autre extrémité de ce câble. Il va également vous dire s’il ne trouve aucune connexion. Vous avez maintenant câblé et identifié une connexion pour un lien de base.


Certifier le lien
Doug : Pour certifier le lien, vous aurez besoin de résultats de test précis, généralement ceux de la spécification TIA/EIA complète. Cela est souvent nécessaire pour une liaison permanente dans les nouvelles constructions, où il est particulièrement important de veiller à ce que l’installation du câblage réseau fonctionne pour des années. Pour nos tests, nous allons utiliser un analyseur de câble Fluke DTX. Cet appareil réalise un test de conformité à la spécification EIA/TIA complète et en réalise une documentation complète pour le client ou toute autre personne nécessitant une telle information. Toutefois, si vous n’avez pas besoin d’une certification complète et voulez juste vérifier les performances de votre tronçon de câble, alors utilisez un testeur comme notre Validator NT955. Il envoie des paquets sur le câble et vous dira si le câble est capable de prendre en charge Ethernet 10/100 ou même Gigabit.


Kevin : Merci, Doug. Nous espérons que vous avez trouvé cette vidéo informative et comprenez mieux comment terminer, tester ou certifier un lien de cuivre. Si vous avez des questions ou besoin d’aide, communiquez avec l’un de nos experts en appelant la hotline de noter Support technique gratuit au 0820 07 09 11. Vous serez en direct avec l’un d’eux en moins de 20 secondes. Et si vous êtes intéressé à en savoir plus sur nos produits de test et de raccordement, visitez notre boutique en ligne sur www.blackbox.fr, où vous trouverez une large sélection de produits d’infrastructure pour tous les budgets.

Share |