Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Accueil > Solutions > Par industrie > Broadcast et post-production > Étude de cas - Chaîne publique allemande de télévision
Navigation
 

Broadcast

Étude de cas :
Chaîne publique allemande de télévision

Solutions IT avancées pour le broadcast
Demande de consultation gratuite

Nous vous assisterons dans votre projet et répondrons à toutes les questions relatives à votre application.

Le challenge

Une chaîne publique de télévision en Allemagne méridionale planifiait la construction de son centre de diffusion. La chaîne voulait étendre sa capacité en remplaçant le vieux matériel. Il était prévu de faire migrer les serveurs et les systèmes KVM vers de la vidéo DVI et des interfaces USB permettant l’extension et la commutation.

Les serveurs sont situés dans une salle d’équipements centrale. Plusieurs salles de direction et de rédaction sont connectées aux serveurs par des câbles CATx et fibre. Les stations de travail des salles de direction sont équipés d’un moniteur ou deux. Certains travaux nécessitent une connexion USB 2.0 pour des dispositifs d’entrée. Le système a besoin d’être contrôlé en temps réel en descendant jusqu’au niveau du BIOS, depuis une salle d’équipements centrale via la matrice de commutation KVM. En complément, le système KVM a besoin de fonctionner avec un contrôleur matriciel externe qui gère aussi la commutation automatique des signaux de diffusion.

La solution

La station de diffusion nécessitait une souplesse d’extension et de commutation, la possibilité de collaboration en temps réel entre plusieurs utilisateurs, une commutation instantanée de la vidéo HD et un flux de travail qu’il ne fallait pas interrompre. La société de diffusion a choisi la plateforme DKM FX de Black Box pour répondre au cahier des charges, avec sa matrice de commutation à 288 ports qui contrôle les signaux exigés par l’application. La matrice de commutation dispose de 288 ports, librement utilisables en entrée ou en sortie, avec la faculté de combiner les câblages cuivre et fibre.

 

L’utilisation d’extenders DKM FX, de consoles utilisateurs, même avec plusieurs écrans et des périphériques USB, s’intègre en douceur au sein du système de commutation matricielle KVM et périphériques qui demande peu de place. Les connexions des consoles et des serveurs s’effectuent sur câblage CATx ou fibre optique, selon les distances requises par l’agencement du bâtiment, sans influer sur la qualité des signaux, avec maintien du même niveau de résolution quelle que soit la distance ou le média employé. L’application finale inclut de 150 à 160 serveurs et de 120 à 130 consoles utilisateurs, librement connectés et commutés à travers le système DKM FX.

La compilation des serveurs pour chacune des salles de montage et quasiment la même. Cela simplifie la reprise d’urgence après sinistre. Avec l’assistance du DKM FX et d’un contrôleur externe, il est possible de commuter tous les serveurs en même temps vers une autre salle de direction où les utilisateurs peuvent reprendre activement le contrôle sans hésitation. Même les réalisateurs ne rencontrent aucun problème, comme leur prise en main reste inchangée. Ainsi, l’exploitation automatisée du studio est assurée avec la plus grande souplesse individuelle.



Étude de cas – application de broadcast

Schéma d’application

Les consoles utilisateurs et les postes de travail en régie sont connectés à la matrice de commutation DKM par fibre optique. La console de gestion avec l’utilitaire Java et les unités centrales sont reliées par câble CATx. Plusieurs utilisateurs ont un accès simultané et les groupes sont facilement en mesure de collaborer. En outre, s’il faut tout commuter en même temps, vidéo ou périphériques, la commutation est instantanée, sans aucun retard.

Share |