Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Navigation
 

Un basculement bien accueilli par les diffuseurs

Secteur d’activité : Broadcast
Technologie : KVM

ProSiebenSat.1 Media AG

L’utilisation croissante des réseaux au standard IP pour le transport des signaux de broadcast signifie que des solutions KVM sur IP gagnent progressivement en importance. Cette étude de cas décrit comment ProSiebenSat.1 Produktion tire parti de la technologie KVM moderne pour ses services de broadcast.

À propos de ProSiebenSat.1 Produktion

Avec six chaînes de télévision en accès libre et trois chaînes payantes, le portail de vidéo à la demande Maxdome et le réseau multicanal Studio71, le Groupe ProSiebenSat.1 est une des plus grandes sociétés indépendantes de médias en Europe. Toute l’infrastructure technique du Groupe est assurée par l’une de ses filiales, ProSiebenSat.1 Produktion. Basés à Unterföhring, près de Munich, ces spécialistes de la production revendiquent plus de 20 ans d’expérience dans leur domaine. Quand ProSieben avait commencé ses opérations en 1989, ils comptaient seulement 30 techniciens alors que ce chiffre est maintenant passé à plus de 400. En parallèle, la gamme des activités s’est aussi énormément développée : diffusant seulement neuf heures de télévision par jour en 1989, le portefeuille de l’équipe comprend maintenant des productions vidéo pour les formats basés sur IP.

Challenge

ProSiebenSat.1 Produktion rénove régulièrement son infrastructure technique pour qu’elle atteigne l’état de l’art. Cela comprend l’infrastructure de ses régies. De récentes améliorations ont porté sur la compatibilité HD et l’introduction de processus tapeless (sans bande magnétique). Dans le cadre de ces changements, les systèmes KVM (écran, clavier, souris) analogiques des salles de régie 7, 8 et 9 ont été remplacés par de nouveaux appareils basés sur IP.

La technologie KVM moderne permet placer les ordinateurs et les postes de travail à des endroits distincts. Cela améliore la flexibilité et l’efficacité des processus de montage et de production. Bien que les ordinateurs et les serveurs soient situés dans des locaux sécurisés et climatisés, il est possible de les contrôler directement depuis les studios et les régies.

« Lors du choix du nouveau matériel pour nos régies, nous avons examiné les différents systèmes KVM numériques disponibles sur le marché », explique Nico Sommer, ingénieur système chargé des systèmes de production à ProSiebenSat.1 Produktion. « Nous avons finalement opté pour celui qui nous a donné la flexibilité nécessaire et peut être exploité en utilisant des composants standards d’infrastructure - ce fut le système Agility de Black Box. » Qui plus est, en raison de la dernière actualisation technologique, il ne restait que quelques appareils capables de fournir des signaux vidéo exclusivement analogiques.

 

Solution

L’Agility est un appareil tout numérique de commutation, d’extension et de distribution de signaux vidéo, audio, série et USB. Il peut servir comme extension point‑à‑point pour des distances jusqu’à 100 mètres, pour recopier une source sur plusieurs consoles, et comme matrice de commutation avec un nombre quelconque d’utilisateurs. Pour ajouter un utilisateur de plus au système, il suffit d’un récepteur Agility supplémentaire pour combiner les signaux numériques vidéo, audio et USB provenant de différentes sources. En outre, ce dispositif permet à plusieurs utilisateurs de partager un même ordinateur distant (partage de cible unique): Trois modes d’accès (vue seule, partage et exclusivité) permettent un large éventail d’applications.

Le système peut être contrôlé et géré dans un emplacement central grâce au contrôleur iPath. Pratique, un tableau de bord à l’écran permet aux administrateurs de garder la trace des émetteurs et des récepteurs, de définir de nouveaux canaux de contenu, de gérer les droits d’accès et de configurer les périphériques. En outre, l’hôte VNC intégré à l’émetteur permet l’accès Web à distance en résolution full HD à des fins de maintenance.

Les postes de travail de la régie qui qui avaient encore des écrans 4:3 furent les premiers à être remplacés. Les autres postes de travail ont ensuite été progressivement convertis jusqu’à ce que tous soient équipés de moniteurs 16:9. Le choix d’une solution IP s’est avéré avantageux. Comme cette solution pouvait utiliser l’infrastructure standard existante, il n’y avait pas besoin de poser de nouveaux câbles — un processus lent et coûteux. L’installation comprend actuellement 83 émetteurs, 64 récepteurs et deux contrôleurs (normal et secours). Un récepteur supplémentaire a été installé pour l’accès distant au système KVM.



Résultat

« Parce que le nouveau système KVM transmet des signaux numériques et non plus analogiques, nos utilisateurs bénéficient d’une qualité d’image significativement améliorée et d’une résolution supérieure, » déclare Nico Sommer. « De plus, nous n’avons aucun problème à utiliser tout type de périphérique USB, que ce soit un clavier, une souris ou une clé mémoire. » L’un des principaux avantages du nouveau système, cependant, est qu’il peut être agrandi rapidement et à moindre coût. « Si l’un de nos paramètres change et que nous avons besoin de rajouter ou de retirer des postes de travail, par exemple, il est facile d’adapter le système à la nouvelle situation. Cette adaptabilité, couplée à une approche basée sur les normes du secteur, contribue à la pérennité du système, » explique Sommer.

Dans un proche avenir, l’installation sera étendue à un autre groupe de bâtiments qui abrite une salle d’équipements supplémentaires ainsi que deux régies et des studios.. Un autre système avec deux contrôleurs supplémentaires a été acheté pour cette expansion, son installation est en cours. Ainsi, il sera encore plus facile aux employés de basculer — mais heureusement pas vers un poste différent.

Share |