Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Accueil > Information > Technique > Black Box explique > KVM > Commutation KVM et virtualisation
Navigation
 

Commutation KVM et virtualisation

Black Box explique

Commutation KVM ou logiciel de bureau à distance : quelle solution choisiriez-vous ?

En termes de gestion de serveur à distance, la plupart des entreprises doivent faire un choix entre la commutation KVM physique et les logiciels de bureau à distance afin d’accéder et contrôler leurs systèmes. Bien que le logiciel de bureau à distance offre plusieurs avantages en termes de coûts, il ne constitue pas une solution fiable, sûre et performante. Pour les entreprises qui doivent assurer un service fiable en permanence de leurs centaines, voire milliers de serveurs, les extenders et les commutateurs KVM physiques constituent souvent une solution supérieure.

Logiciels de bureau à distance

Les logiciels de bureau à distance visent à offrir un accès à distance à l’ordinateur. Les protocoles RDP et VNC sont les plus courants. Ils comportent plusieurs atouts : aucun frais, aucun matériel à installer, aucun câble à brancher et aucune alimentation nécessaire. Mais plusieurs lacunes existent aussi.

Le logiciel doit être installé sur chaque ordinateur devant être accessible. Il nécessite un système d’exploitation compatible et un réseau actif. Il exploitera par ailleurs les ressources disponibles, ce qui pourrait mettre à mal votre productivité. De plus, ce type de logiciel ne permet pas un accès au BIOS. Si le système d’exploitation de votre serveur ou votre réseau est hors service, vous ne pourrez plus y accéder. Vous ne pourrez donc effectuer aucun dépannage ni démarrage à distance. Parmi les autres inconvénients figurent une diminution de la qualité vidéo en raison de la compression, un certain retard, une vitesse de commutation inférieure, l’impossibilité de gérer plusieurs ordinateurs et l’absence de redondance.

La sécurité constitue la principale faiblesse des systèmes de bureau à distance. Les méthodes d’identification sont faciles à pirater. Une faille quelconque ouvrira un accès à l’intégralité de votre réseau et de vos données.

Extension KVM

L'investissement initial en matériel peut parfois être un inconvénient des extenders KVM physiques. Mais ces dépenses sont vite amorties grâce au gain d’efficacité, de fiabilité et de sécurité.

Chaque extender KVM associé à un commutateur (KVM) peut prendre en charge des centaines de serveurs. Il peut être configuré à l’aide d'un module centralisé pour la gestion du réseau. La configuration et la gestion sont donc bien plus faciles qu’avec un logiciel de bureau à distance. Vous gagnez donc du temps et de l’argent. Les commutateurs et extenders KVM sont compatibles avec n'importe quel système d’exploitation. Ils conviennent aux applications à haut débit tels que la diffusion HD, le graphisme, la CAO et le contrôle de processus. Etant donné que les commutateurs et extenders KVM n’exigent aucun logiciel ni pilote supplémentaire, vous préservez vos ressources et votre productivité. La technologie KVM sur IP offre par ailleurs un accès au BIOS. Vous pourrez ainsi effectuer un démarrage ou un dépannage à distance. Avec InvisaPC de Black Box, vous pouvez gérer les serveurs virtuels comme si vous le feriez à l’aide d'une connexion PC physique.

Grâce aux solutions d’extension et de commutation KVM, vous améliorez aussi les performances en termes de vitesse, de qualité vidéo et de contrôle de plusieurs écrans. En ce qui concerne la sécurité, le système KVM n’exploite pas un réseau de production mais opère indépendamment du système d’exploitation, ce qui limite le risque. Même les solutions KVM sur IP les plus récentes fonctionnent hors bande. Le risque de faille est donc minime. Par ailleurs, la communication entre un serveur/PC et un poste utilisateur est chiffrée pour une sécurité renforcée.

La possibilité d’accéder et contrôler votre réseau tout en préservant les performances est cruciale. Les logiciels de bureau à distance permettent de réaliser certaines économies à l’installation, mais les avantages du matériel KVM physique en valent la chandelle.

Connexion d'une source HDCP à plusieurs écrans

Avantages d’une extension et d'une commutation KVM

  • Gestion des serveurs en périphérie du réseau sans surcharger la bande passante
    Les extenders et commutateurs KVM sur IP sont la meilleure solution pour l’accès à distance aux UC physiques et virtualisées pour les applications en temps réel. Seule la bande passante nécessaire en vue d’assurer la qualité optimale des données est utilisée. L'émetteur exploite généralement une bande passante inférieure à la valeur maximale. Cela s’avère particulièrement utile pour les applications exigeant un fonctionnement permanent et un accès en temps réel aux serveurs stratégiques 365 jours par an.
  • Accès réseau distant et dépannage
    La prise en charge des problèmes réseau à distance permet d'éviter les déplacements au beau milieu de la nuit. Grâce à un navigateur standard, un téléphone portable ou une tablette, vous pouvez redémarrer ou administrer une grande quantité de serveurs à distance.
  • Contrôle d’accès réseau
    L’extension KVM sur IP permet l’accès simultané d’utilisateurs spécifiques à n’importe quel serveur.
  • Gestion KVM globale
    Le KVM sur IP combiné à un système de gestion tel que Boxilla® de Black Box autorise une gestion centralisée globale du réseau KVM. Il permet de renforcer l’accès aux serveurs et la gestion des appareils grâce à des dispositifs KVMoIP connectés à distance. Les modules d'interconnexion KVM peuvent être installés et sont accessibles par IP. Le passage aux systèmes IP est donc moins coûteux et plus facile à mettre en place. Le matériel ainsi rassemblé autorise un contrôle complet et plus sûr hors bande.
  • Extension de signal point à point sur IP
    Les utilisateurs peuvent accéder simultanément à différents ordinateurs et diverses machines virtuelles par Internet avec une faible latence sans mettre à mal les performances.

Contactez Black Box pour en savoir plus sur la gamme complète de solutions de commutation et d’extension KVM, dont InvisaPC KVM pour les machines virtuelles et Boxilla, un outil novateur autorisant le suivi et la gestion de votre réseau KVM n'importe où.



Share |