Newsletter
The Black Box website uses cookies.
By continuing the use of the Black Box website, or by pressing the agree button on the right, you consent to the use of cookies on this website. En savoir plus.
Navigation
 
Technologie Fibre Channel

Qu’est-ce que le fibre channel ?


Fibre channel est un jeu de standards conçus pour fournir des transferts de données sur une interface série en mode duplex. Il s’agit d’un standard ouvert qui supporte divers protocoles comme FDDI, SCSI, HIPPI et IPI pour gérer les transferts de données.
Bien qu’il fonctionne dans une plage de 133 Mbits/s à 4 Gbits/s, fibre channel est le plus couramment utilisé à 1 ou 2 Gbits/s.

Utilisation du fibre channel

Cette technologie sert à transférer de grosses quantités de données rapidement.
Ses atouts : fiabilité, adaptabilité, fluidité des transferts de données, bande passante Gigabit, large compatibilité, contrôle de flux, auto-administration, vitesse, rentabilité, résilience en boucle et distance ; Cela le destine aux sites informatiques de grande taille, le data warehousing,  le stockage de données en réseau, les services intégrés audio/vidéo en ligne .
Les applications les plus répandues sont des SAN.

Topologies fibre channel

Fibre channel peut se connecter selon trois méthodes. Dans tous les cas, la topologie du réseau est transparente aux équipements raccordés.
La topologie point à point est la plus simple ; elle emploie des liaisons bidirectionnelles pour relier deux équipements.
La boucle arbitrée est la topologie la plus commune et la plus complexe. C’est une méthode répartie pour connecter jusqu’à 1326 équipements par l’intermédiaire d’un média partagé. La bande passante offerte est partagée. Deux ports de la boucle établissent une connexion poit à point en full-duplex avec arbitrage entre tous les ports.
La topologie de matrice commutée utilise un adressage de 24 bits pour connecter un maximum de 2 puissance 24 équipements selon une configuration de matrice commutée. Cela permet à de nombreux appareils de communiquer en même temps et ne requiert pas le partage d’un média.

Les couches du fibre channel

Le protocole fibre channel se divise en cinq couches hiérarchiques : les trois couches inférieures, FC-0 à FC-2, définissent le standard de transmission physique. Les couches FC-3 et FC-4 traitent des interfaces avec d’autres protocoles de réseau.
FC-0 : couche média et interface qui définit la liaison physique.
FC-1 : couche de codage/décodage des informations 8 bits à la fois dans un caractère de transmission de 10 bits (8B/10B d’origine IBM.
FC-2 : couche de protocole chargée de la signalisation. Sert de mécanisme de transport et effectue la signalisation de base et le tramage. FC-2 inclut  les classes de services suivantes.
La classe 1 fournit des connexions dédiées. Intermix est un type de servicede classe 1 optionnel dans lequel les trames de classe 1 se voient garantir une part de bande passante spéciale.
La classe 2 est un service de trames commutées, en mode non connecté, aussi appelé multplex. Il garantit la livraison et confirme la réception du trafic.
La classe 3 est un service de trames commutées de un à plusieurs, en mode non connecté. Elle est similaire à la classe 2 sauf qu’elle utilise un contrôle de flux de buffer à buffer et ne confirma pas la livraison des trames.
FC-3 : couche de services qui fournit les services communs nécessaires pour des fonctions avancées comme le string, les hunt groups et le multicast.
FC-4 : couche supérieure chargée des protocoles d’affectation de réseau et de canal de données pour transmettre les données sur la même interface physique.

Le média fibre channel

Fibre channel fonctionne jusqu’à 1 Gbits/s sur cuivre ou fibre optique mais la fibre est requise pour les débits supérieurs. Le câblage sur fils de cuivre peut-être du coaxial type vidéo, du coax miniature, ou plus communément de la paire torsadée blindée avec connecteur DB9 ou HSSDC (High-Speed Serial Data Connection). Sur fibre, il y a le choix entre multimode 50 ou 62,5 µm et monomode 7 ou 9 µm, tous avec connecteur SC.
Il existe d’autres équipements autour du fibre channel : bâtis de disques, amplificateurs, prolongateurs, hubs, convertisseurs d’interface, adaptateurs de bus, routeurs, commutateurs et ponts SCSI.
 
Share |